Le patron de GoPro signe un chèque de 229 millions de dollars à son ancien coloc

Il y a dix ans, il lui avait fait la promesse de lui reverser 10% des ventes de ses caméras. 

Nick Woodman, le patron de GoPro, lors de l\'introduction en Bourse de sa société, le 26 juin 2014. 
Nick Woodman, le patron de GoPro, lors de l'introduction en Bourse de sa société, le 26 juin 2014.  (MIKE SEGAR / REUTERS)

Votre colocataire passe l'aspirateur la nuit, pique dans vos céréales et n'est pas capable de laver une assiette ? Pas de chance. L'Américain Neil Dana, lui, a partagé une chambre, il y a une dizaine d'années, avec le coloc idéal : Nick Woodman, le patron de GoPro. A l'époque, le futur entrepreneur lui avait promis que si ses petites caméras portatives se vendaient bien, il lui reverserait 10% des profits.

Selon L'Expansion, qui cite Bloomberg, mardi 19 mai, c'est chose faite : Neil Dana a reçu 229 millions de dollars (environ 205 millions d'euros) de la part du patron de GoPro.

Une fortune estimée à 2,3 milliards de dollars

"Le 11 mai dernier, Nick Woodman, 39 ans, a débloqué une partie de ses actions au profit de Neil Dana, désormais directeur de la stratégie marketing musicale chez GoPro, mais qui fut aussi son premier salarié en charge des ventes", raconte le site économique.

Un très beau chèque, mais un montant toutefois raisonnable (tout est relatif) pour ce dernier, à la tête d'une fortune estimée à 2,3 milliards de dollars. Homme de parole, il est aussi le patron le mieux payé des Etats-Unis, selon le magazine Fortune (en anglais). Cela aide.