Cet article date de plus de huit ans.

La Poste va changer de patron

Jean-Paul Bailly a annoncé qu'il allait quitter le groupe. Il le dirigeait depuis onze ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Paul Bailly, le 11 mars 2010. (ERIC PIERMONT / AFP)

Jean-Paul Bailly s'en va. Après onze années à la tête du groupe, le président de La Poste a annoncé aux syndicats, mercredi 3 juillet, qu'il allait quitter l'entreprise avant la fin de son mandat, qui court jusqu'en octobre 2014. Cette annonce doit être officialisée jeudi matin lors d'un conseil d'administration (CA) de La Poste.

Selon Bernard Dupin, représentant de la CGT, le départ de Jean-Paul Bailly, qui a invoqué de "gros problèmes de gouvernance", "devrait se faire pendant l'été". Le syndicat Sud a rappelé qu'il "demandait depuis longtemps sa démission au vu de son bilan désastreux sur l'emploi (-80 000 postes), et des conditions de travail avec toutes les conséquences dramatiques en matière de souffrance au travail".

Le patron de La Banque postale pressenti

Comme la CGT, qui réclame à la suite de cette annonce "l'abandon du plan stratégique" 2013-2018, qui doit être présenté lors du CA de jeudi, SUD plaide pour "une autre orientation stratégique" pour l'entreprise qui emploie quelque 240 000 personnes.

Alors que, selon un "bruit insistant depuis longtemps", le patron de La Banque postale, Philippe Wahl, serait amené à succéder à Jean-Paul Bailly, Régis Blanchot (Sud) prévient aussitôt qu'il juge "inquiétante" et même "incompréhensible" l'idée de "nommer un banquier à la tête de La Poste".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.