Cet article date de plus de huit ans.

La Poste envisage de fortes hausses du tarif des timbres

Selon "Le Parisien", qui cite un document interne, les hausses prévues dépasseraient l'inflation de 1% en 2014 et 2015 et de 3% en 2016, 2017 et 2018.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le prix du timbre devrait substantiellement augmenter d'ici 2018, selon un document interne à La Poste, révélé le 4 juillet 2013. (ERIC PIERMONT / AFP)

Le petit rectangle de papier qui permet de faire porter cartes postales et lettres d'amour, entre autres, risque de coûter de plus en plus cher. Selon Le Parisien (lien abonnés), qui s'est procuré un document interne de l'entreprise, jeudi 4 juillet, La Poste prévoit de fortes augmentations des tarifs d'acheminement du courrier d'ici 2018.

Sur fond de sévère diminution des lettres transportées au profit des e-mails, ce "projet stratégique 2013-2018" prévoit des hausses qui dépasseraient l'inflation de 1% en 2014 et 2015 et de 3% en 2016, 2017 et 2018. Ces projections doivent cependant être avalisées par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Pour la période 2013-2015, l'Arcep a préconisé que l'évolution du prix moyen des tarifs postaux soit limitée à une augmentation de 1% en plus de l'inflation, ce qui correspond au document cité. Les prix des timbres les plus utilisés, soit la lettre prioritaire et la lettre verte, sont passés respectivement, en janvier 2013, de 0,60 euro à 0,63 euro, et de 0,57 à 0,58 euro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.