Cet article date de plus de sept ans.

La Chine s'ouvre en grand aux iPhone, après un accord entre Apple et China Mobile

La marque à la pomme va pouvoir vendre ses iPhone 5S et 5C grâce à un accord conclu avec l'opérateur mobile chinois, le premier au monde avec 760 millions d'abonnés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un iPhone 5S est présenté à des journalistes chinois à Pékin (Chine), le 11 septembre 2013. (JASON LEE / REUTERS)

L'Américain Apple a annoncé, dimanche 22 décembre, la signature d'un accord attendu de longue date avec China Mobile. Il va lui permettre de vendre ses iPhone par l'intermédiaire du premier opérateur mobile mondial, avec ses 760 millions d'abonnés. Apple a déjà des partenariats pour vendre l'iPhone en Chine avec China Unicom et China Telecom, mais ces deux opérateurs sont nettement moins importants. Selon l'accord conclu avec China Mobile, qui pourrait gonfler le chiffre d'affaires d'Apple de plusieurs milliards de dollars, les smartphones de la société américaine seront commercialisés par l'opérateur à partir du 17 janvier. 

Les prix des nouveaux iPhone 5S et 5C, lancés notamment pour conquérir les marchés émergents, seront précisés ultérieurement, a indiqué Apple dans un communiqué. L'iPhone 5C a été lancé en septembre. Apple n'a pas précisé les termes financiers de l'accord conclu avec China Mobile, mais son directeur général, Tim Cook, n'a pas caché que la Chine représentait un marché "très important" pour la société basée en Californie.

Obstacle levé grâce à la 4G

De son côté, China Mobile a annoncé sur le site de microblogging Sina-Weibo que le groupe permettrait à ses 760 millions d'abonnés de précommander un iPhone à partir du 25 décembre. Selon le cabinet d'études Forrester Research, China Mobile pourrait permettre à Apple d'écouler 17 millions d'iPhone en 2014, soit davantage que les 16,8 millions que le géant américain a vendus en Chine entre septembre 2012 et septembre 2013. L'opérateur chinois estime toutefois que 45 millions de ses abonnés utilisent déjà un iPhone, acheté sans forfait et bridé en 2G en raison de l'incompatibilité avec la 3G.

China Mobile était jusqu'à présent le seul opérateur chinois à ne pas proposer d'iPhone à ses clients en raison de problèmes de compatibilité entre les smartphones américains et sa technologie sans fil 3G. Les négociations entre les deux sociétés ont duré plusieurs années, le temps notamment d'aplanir, selon les analystes, des désaccords sur le partage des revenus. Le dernier obstacle a été levé le 4 décembre par les autorités de régulation chinoises lorsqu'elles ont accordé une licence 4G à China Mobile, comme à China Unicom et China Telecom.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.