L'épicier de luxe Hédiard dépose le bilan

Déficitaire depuis six ans, la maison, propriété de la famille russe Pougatchev, s'est déclarée en cessation de paiement lundi.

La façade de l\'épicerie Hédiard, sur la place de Madeleine, à Paris, le 27 mai 2011.
La façade de l'épicerie Hédiard, sur la place de Madeleine, à Paris, le 27 mai 2011. (STEPHANE FRANCES / ONLY FRANCE / AFP)

Cent soixante postes sont menacés. L'épicerie de luxe Hédiard s'est déclarée en cessation de paiement auprès du tribunal de commerce de Paris, indique, lundi 21 octobre, une source proche du dossier, confirmant une information du Figaro.

Une audience devrait avoir lieu jeudi. Le tribunal de commerce décidera ainsi s'il nomme un administrateur afin de laisser un délai de plusieurs mois à Hédiard pour trouver un repreneur. En attendant, "l'activité continue normalement" au sein de cette maison, propriété de la famille russe Pougatchev depuis 2007. Cette richissime famille avait mis la main sur le quotidien France Soir avant la liquidation du journal en 2012.

Hediard est déficitaire depuis six ans, et le plan de repositionnement et de relance lancé fin 2011 n'a pas apporté les résultats attendus, selon le quotidien économique Les Echos.