Île d'Oléron : un nouveau carburant local écologique à base d'huile de friture

France 2 vous emmène sur l'île d'Oléron où l'association "Roule ma frite" récupère les huiles de friture des restaurants pour les recycler. Objectif : en faire un additif au diesel et rouler plus propre.

FRANCE 2

Sur l’île d’Oléron (Charente-Maritime), tout le monde connaît le camion bleu de "Roule ma frite". Romain Gaudier est très attendu. Deux fois par mois, il vient chercher les vieilles huiles de friture dans les restaurants. Presque 70 litres en deux petites semaines. Des huiles encombrantes, des milliers de litres durant la saison estivale.

200 établissements profitent de ce service gratuit

Le mois de septembre, c'est environ 20% de son chiffre d'affaires. Sur l'île, plus de 200 établissements profitent de ce service gratuit. Direction le recyclage pour ces huiles de cuisson. Il se fait en plusieurs étapes. Il y a d'abord une première préfiltration en vue de remplir les cuves puis l’étape suivante : la décantation. L'an dernier, 40 000 litres d'huile ont été recyclés pour faire un additif au diesel, un mélange pour rouler plus écolo. "Au moment où on met un additif d'huile de friture dans le réservoir, la teneur en particules polluantes baisse drastiquement", assure Romain Gaudier. Une innovation dont tout le monde profite, dont les communes. Les canalisations sont beaucoup moins sales, le coût du curage a été divisé par deux.

Le JT
Les autres sujets du JT