General Motors prévoit encore 300 suppressions de postes en 2012 en Europe

Elles s'ajoutent aux 2 300 suppressions déjà annoncées au début de l'année et pourraient se poursuivre en 2013.

Un ouvrier de l\'usine General Motors de Strasbourg, le 4 avril 2011.
Un ouvrier de l'usine General Motors de Strasbourg, le 4 avril 2011. (FREDERICK FLORIN / AFP)

EUROPE - Le géant automobile américain General Motors a annoncé, mercredi 31 octobre, la suppression de 2 600 emplois au total en 2012 en Europe. Quelque 2 300 personnes ont déjà quitté la division européenne du groupe depuis le début de l'année, il reste donc 300 départs d'ici au 31 décembre.

Selon un porte-parole du numéro un américain de l'automobile, ces suppressions sont en majorité des départs en retraite ou des départs négociés. "Nous préférons agir avant et annoncer après", explique Steve Girsky, le directeur de la région Europe.

Des suppressions d'emplois supplémentaires interviendront en 2013, a-t-il indiqué lors d'une conférence avec les analystes après la publication des résultats trimestriels du groupe. General Motors a vu son bénéfice du troisième trimestre baisser de 12% sur un an, notamment à cause de lourdes pertes en Europe.