Industrie : EDF négocie le rachat de la branche nucléaire de General Electric

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Industrie : EDF négocie le rachat de la branche nucléaire de General Electric
FRANCE 2
Article rédigé par
P-L.Monnier, C.Arnold, C.Demangeat, R.Massini, N.Leydier, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

EDF négocie actuellement avec General Electric pour acquérir sa branche nucléaire. Cela permettrait de faire repasser sous pavillon français des activités que le groupe américain avait acheté à Alstom en 2015.

Les turbines nucléaires de General Electric vont-elles redevenir françaises ? Le géant de l'électricité EDF négocie en ce moment même avec le géant américain General Electric pour racheter une partie de ses activités. Depuis plusieurs mois, General Electric cherche à se débarrasser de cette activité rachetée à Alstom en 2015. Selon les syndicats aujourd'hui, 2 700 salariés seraient concernés, principalement à Belfort (Territoire de Belfort).

Les syndicats sont partagés

Mais pourquoi EDF ? Y a-t-il des raisons politiques ? Oui, car c'est une question de souveraineté industrielle selon le gouvernement. Lorsque General Electric rachète Alstom en 2015, Emmanuel Macron est alors ministre de l'Économie. Aujourd'hui, le président serait toujours à la manoeuvre malgré les vives réticences d'EDF. Face à cette situation, les syndicats sont partagés, car les concurrents d'EDF aujourd'hui, seraient demain, ses clients.

Parmi Nos Sources

EDF

General Electric

CFE-CGC General Electric

Emmanuelle Auriol

Liste non-exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers General Electric

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.