Belfort : la ville mobilisée pour les suppressions d'emplois annoncées par General Electric

Samedi 22 juin, 5 000 personnes ont défilé dans les rues de Belfort (Territoire de Belfort) afin de protester contre la suppression de 1 050 emplois annoncée par General Electric.

FRANCE 2

5 000 personnes mobilisées. Samedi 22 juin, les habitants de Belfort (Territoire de Belfort) ont manifesté contre la suppression de plus de 1 000 emplois annoncée par General Electric. À l'intérieur de la foule, beaucoup de salariés bousculés par le plan social du géant américain. Christian Gréau a passé plus de vingt ans au sein de l'entreprise avant d'apprendre que son poste allait être supprimé. Beaucoup craignent de ne plus retrouver de travail à cause de leur âge.

Jean-Luc Mélenchon dans le cortège

Pour éviter que la ville de Belfort ne meure avec la fermeture du site, les habitants étaient nombreux. Aux côtés des anonymes, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. La mobilisation sera-t-elle suffisante pour contrecarrer les plans du gérant américain ? Les premiers licenciements pourraient intervenir d'ici la fin de l'année. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant le siège de General Electric, à Belfort (Territoire de Belfort), le 21 mai 2019.
Devant le siège de General Electric, à Belfort (Territoire de Belfort), le 21 mai 2019. (SEBASTIEN BOZON / AFP)