Cet article date de plus de neuf ans.

Fraude aux péages : les sociétés d'autoroutes rattrapent les conducteurs

Elles ont maintenant accès au fichier des plaques d'immatriculation des voitures en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les passages aaux péages non payés chaque année sont estimés entre 1 et 2 millions par les sociétés d'autoroutes. (MAXPPP)

Passer sans payer aux péages : pour lutter contre cette fraude, les sociétés d'autoroutes françaises ont maintenant accès au système d'immatriculation des véhicules (SIV), le fichier des plaques d'immatriculation du ministère de l'Intérieur, affirme Le Figaro, samedi 15 juin. Ces sociétés espèrent ainsi mettre un nom sur "le conducteur indélicat", afin de lui adresser un avis de paiement. 

"Faute de connaître le parcours emprunté sur autoroute, ce dernier devra payer le trajet le plus long du réseau ainsi que 20 euros pour frais de gestion, indique le quotidien. Déjà plusieurs milliers de fraudeurs se sont vu adresser ce formulaire." Jean Mesqui, délégué général de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa), qui a porté le projet, est satisfait. "Nous étions les seuls en Europe à ne pas accéder à un fichier d'immatriculation", a-t-il déclaré au Figaro.

Les passages non payés chaque année sont estimés entre 1 et 2 millions par les sociétés d'autoroutes. "Toutes les catégories sociales sont représentées. Les grosses cylindrées comme des petits véhicules passent sans payer", a précisé au quotidien Paul Maarek, directeur d'exploitation chez ASF, responsable du plus important réseau français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.