Cet article date de plus de huit ans.

Face à Apple, Google atteint 75% du marché des smartphones

Son logiciel Android continue sa marche en avant, écrasant toujours plus ses concurrents. L'iOS d'Apple n'atteint pas les 15%, BlackBerry, Nokia et Microsoft se placent loin derrière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une icône Android est présentée sur le stand Google du Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), le 29 février 2012. (BLOOMBERG / GETTY IMAGES)

ENTREPRISES - Sans faire de bruit, Google écrase son rival à la pomme. Le géant californien a encore creusé l'écart avec Apple dans le secteur des téléphones multimédias au troisième trimestre 2012, selon des estimations publiées jeudi 1er novembre par le cabinet de recherche IDC. Ce sont désormais 75% des appareils vendus dans le monde qui utilisent son logiciel Android, contre 68% au second trimestre.

Le système d'exploitation Android, utilisé par le premier fabricant mondial Samsung mais aussi par une série d'autres marques, fait ainsi fonctionner 136 des 181 millions de smartphones vendus dans le monde au troisième trimestre.

Sur un an, Android affiche une croissance de 91,5%, près du double de celle de l'ensemble du marché. "Android a été l'un des premiers moteurs de croissance sur le marché des smartphones depuis qu'il a été lancé en 2008", a souligné Ramon Llamas, responsable de recherche chez IDC.

Moins de 15% pour l'iOS d'Apple

Le logiciel de Google a creusé un peu plus l'écart avec le concurrent iOS, qui équipe l'iPhone d'Apple. Sa part de marché a été ramenée de 16,9% au deuxième trimestre à 14,9% au troisième, avec 26,9 millions d'unités vendues. Loin derrière, on retrouve deux anciennes stars déchues : BlackBerry (4,3% du marché avec 7,7 millions d'appareils) dont une nouvelle version jugée cruciale est attendue seulement l'an prochain, et Symbian, l'ex-plateforme vedette du finlandais Nokia (2,3% à 4,1 millions).

Microsoft se contente pour sa part de 2% du marché, avec 3,6 millions d'appareils vendus opérant sous Windows. Le groupe vient tout juste de lancer une nouvelle version complètement remaniée de son logiciel d'exploitation, avec l'espoir de rattraper son retard dans le mobile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.