Évry : des agents de sécurité licenciés par SMS

Quelque 430 salariés ont appris par le biais d'un SMS de leur patron qu'ils n'avaient plus d'emploi. La méthode fait réagir. L'entreprise, Bodyguard, spécialisée dans la sécurité, est basée à Évry (Essonne).

France 2

Une annonce brutale que les 430 salariés de cette entreprise de sécurité n'ont pas vue venir. La semaine dernière, c'est par SMS qu'ils ont appris que leur entreprise était en dépôt de bilan et que ce n'était plus la peine de venir travailler. Une méthode qui choque, d'autant plus que la mauvaise santé de l'entreprise était dissimulée, comme le confirme un ancien cadre joint par téléphone.

Le patron continuait de diriger l'entreprise par intimidation

En 2015, la société avait déjà été condamnée pour travail dissimulé et blanchiment, et son patron interdit de gérer une entreprise, mais il était resté actionnaire principal. Toujours d'après notre ancien cadre, il continuait de diriger par intimidation. La direction n'a pas daigné nous répondre. D'après l'avocat mandataire, les salaires de mars ont été virés hier, lundi 23 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Évry : des agents de sécurité licenciés par SMS 
Évry : des agents de sécurité licenciés par SMS  (France 2)