Entreprises : Conforama et But s'unissent

But a officialisé son rapprochement avec Conforama, qui était en très grande difficulté. Le groupe est prêt à reprendre la majorité des magasins et à sauver 6500 emplois. A terme, le nouvel ensemble veut devenir le numéro 1 du meuble français et concurrencer le Suèdois Ikea.

France 3

Les deux géants français de l'ameublement s'unissent. Un soulagement pour les salariés de de Conforama, en difficulté depuis 1 an. L'enseigne conserve 162 magasins sur 200. 6500 emplois seront maintenus selon le repreneur mais 1900 postes seront supprimés. Un plan déjà prévu avant le rachat. Pour les syndicats, l'inquiétude porte surtout sur le projet économique du repreneur.

Objectif : rivaliser avec Ikea

"Comment maintenir deux enseignes, avec le même patron, et qui exercent la même activité ? Est-ce que cela va se faire sans casse ? Malheureusement, on a aucune garantie et c'est ce qu'on cherche à savoir", explique Abdel Aziz Boucherit, délégué syndical central de la CGT Conforama. Objectif du repreneur : devenir le leader européen du mobilier, et rivaliser avec Ikea. Il reste toutefois à obtenir l'accord de l'Autorité de la concurrence.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DENIS CHARLET / AFP)