Économie : les faillites d'entreprises s'accélèrent

Publié Mis à jour
Économie : les faillites d'entreprises s'accélèrent
France 2
Article rédigé par
M.Justet, C.Tixier, P-L.Monnier, C.Wormser, M.Beaudouin, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Malgré la fin des restrictions dû au Covid-19, l'activité n'a pas repris assez vivement pour certaines entreprises, qui sont obligées de baisser le rideau. Si les défaillances augmentent, elles n'ont pas encore retrouvé le niveau d'avant-crise.

Avec 23,1 % de faillites supplémentaires sur un an, la France connaît un regain de dépôts de bilan. Les très petites entreprises (TPE) sont les plus impactées, avec une hausse de plus de 44 %. Rozenn Le Goff, propriétaire de deux salons de coiffure, subit cette reprise trop molle de l'activité post-Covid. "Avant, les gens venaient beaucoup plus régulièrement, toutes les six semaines à peu près. Aujourd'hui, on décale à trois, voire quatre mois", observe-t-elle. "Ma hantise, c'est d'arriver à la fin du mois et de ne pas arriver à payer mon employé." 

34 000 défaillances sur un an

Le commerce est, en effet, l'un des secteurs les plus touchés, avec l'hotellerie-restauration et l'industrie. 34 000 défaillances sur un an ont été enregistrées au mois de juillet. Des niveaux qui restent inférieurs à ceux connus avant la pandémie. La fin des aides de l'État et du "quoi qu'il en coûte" fragilise certaines petites entreprises, notamment celles déjà en difficulté avant la pandémie. La continuité d'une inflation soutenue pourrait porter le coup de grâce à certains entrepreneurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.