Covid-19 : ces commerces qui ne survivront pas à la crise sanitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des commerces qui ne survivront pas à la crise sanitaire
France 3
Article rédigé par
N.Bidard, O.Gardette, B.Vidal - France 3
France Télévisions

Dans certains commerces, le dispositif d'aide de l'État est arrivé trop tard. Frappés sévèrement par la crise sanitaire, des entrepreneurs ont dû baisser le rideau. Reportage pour le 19/20 du mardi 1er juin à Mondeville, dans le Calvados. 

Pour la première fois, Jean Stambera revient devant l'ancien local de sa société à Mondeville, dans le Calvados. Il a mis la clef sous la porte en novembre dernier. "Il y a encore l'enseigne, qui est la seule trace extérieure de notre passage", regrette-t-il. Sur son téléphone, il conserve précieusement les images du passé, celles de sa piste de danse pour amateurs de rollers. "C'est l'une des vidéos de cet été au mois de juillet ou d'août. (...) La piste faisait 30 mètres sur 15 avec une ambiance discothèque", décrit-il. 

50 000 euros d'économies parties en fumée

La crise sanitaire et les confinements consécutifs ont toutefois eu raison de ses 50 000 euros d'économies. Les aides de l'État n'ont rien pu y faire : Jean Stambera a dû se résoudre à demander la mise en liquidation judiciaire de son établissement. "Quand on a pris la décision au mois de novembre, c'était murement réfléchi, donc ça a été une libération de se dire 'ouf, ça y est, c'est terminé'", concéde cependant ce dernier. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.