Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La grève à la SNCM se corse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
STEPHANIE PEREZ - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Commerçants, hôteliers et entrepreneurs ont tenté d'occuper la préfecture de Haute-Corse, vendredi soir. Ils ont été délogé manu militari par les CRS.

La SNCM connaît sa troisième grève depuis le début de l'année. Celles de janvier et de mars ont respectivement duré huit et six jours. Celle-ci est la plus longue : elle dure déjà depuis douze jours et elle semble sans issue. Ce conflit plombe plus sérieusement encore la situation financière de la compagnie maritime en difficulté. Elle paralyse aussi l'économie de la Corse. 

Affrontements entre Corses et marins grévistes de la SNCM

Excédés, des commerçants, hôteliers et entrepreneurs ont tenté d'occuper la préfecture de Haute-Corse, vendredi 4 juillet au soir, à Bastia, en guise de protestation. Ils ont été délogé manu militari par les CRS. Jeudi soir déjà, quelques centaines de Corses se sont violemment fait entendre. Ils ont essayé de prendre d'assaut le Jean-Nicoli, stationné à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud), le forçant à appareiller vers Marseille.

Dans la soirée de vendredi, trois autres navires de la compagnie basés en Corse, à L'Ile-Rousse, Ajaccio et Bastia, ont appareillé, a priori pour Marseille, pour libérer les quais. Une décision prise pa la préfecture par mesure de sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.