Commerce en ligne : emplois en stock

Le secteur de l'achat en ligne est en constante progression. Conséquence : de plus en plus d'entrepôts géants sortent de terre. Les communes sont en concurrence pour les attirer sur leur territoire. Il faut dire que le secteur créé de l'emploi.

France 2

Des salles grandes comme des cathédrales à perte de vue. Partout, des centaines d'employés au travail. Cet entrepôt s'étend sur 90 000 mètres carrés, l'équivalent de 12 terrains de football. Chaque jour des centaines de tonnes de marchandises sont stockées ici. Tous ces produits sont ensuite sélectionnés par les opérateurs en fonction des commandes que les clients ont passées sur internet. Chaque panier d'achats est constitué à la main, les marchandises sont ensuite emballées et triées avant d'être expédiées par camion. Pour le directeur des opérations, le fait que cet entrepôt soit gigantesque ne présente que des avantages. "Ça nous permet de faire plus facilement les colis. Quand vous êtes clients et que vous commandez plusieurs articles dans un seul colis, avec ce grand centre nous avons tous ces articles à disposition", explique-t-il.

Des entrepôts convoités

Ce modèle logistique est tellement performant que les entrepôts géants ne cessent d'ouvrir. Cette année, 15 nouveaux sites s'implanteront. Au total, plus d'un million de mètres carrés. Ce secteur génère de très nombreux emplois. Depuis son ouverture en 2013 cet entrepôt n'a jamais cessé de recruter. Aujourd'hui 1560 salariés y travaillent dont 1200 en CDI à temps plein. Une aubaine pour la région de Douai (Nord), frappée par le chômage. Ces créations d'emplois aiguisent la convoitise des maires. Un peu partout sur le territoire, les communes se livrent une concurrence féroce pour attirer les projets d'installation. L'an dernier, le marché du commerce sur internet a augmenté de près de 15%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrepôt logistique d\'Amazon à Lauwin-Planque (Nord), le 27 août 2014, où un appel à la grève a été lancé par la CGT.
L'entrepôt logistique d'Amazon à Lauwin-Planque (Nord), le 27 août 2014, où un appel à la grève a été lancé par la CGT. (JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP)