Cet article date de plus de six ans.

Ces patrons français qui misent sur la Grande-Bretagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Ces patrons français qui misent sur la Grande-Bretagne
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que jeudi 7 mai se tiennent les législatives en Grande-Bretagne, France 3 s'intéresse aux chefs d'entreprise français qui développent leur activité outre-Manche.

Les législatives britanniques se tiendront le 7 mai prochain. Malgré une politique d'austérité, le gouvernement britannique a mis en place un panel de mesures pour faciliter la création d'entreprises.

France 3 a rencontré Alexandre Biegala, un patron de 32 ans qui a implanté une filiale de sa société informatique en Angleterre. "C'est la recherche d'un certain optimisme, le fait de pouvoir avancer et faire grossir une société en étant poussé, en étant aidé, apprécié, presque mis sur un piédestal", explique le Français. L'installation des deux premiers bureaux de la société dans un espace partagé a été prise en charge par le UK Trade & Investment, qui aide les entreprises étrangères à s'implanter dans le pays. Une aide précieuse : "En un mois, tout était fait."

Plus d'offres que de candidats

Et au bout d'un an, le jeune entrepreneur a pu trouver un local dans d'anciens entrepôts, un quartier où les entreprises high-tech investissent. Il a recruté une dizaine de personnes pour développer ses logiciels informatiques. Et ici, la situation est étonnante vue de France : il y a beaucoup d'offres pour peu de candidats. "Lorsqu'on propose un job, on va devoir s'adapter aux exigences du candidat", confie Alexandre Biegala.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.