Ces chefs d'entreprises qui revendiquent leur optimisme

France 2 a rencontré deux patrons qui se montrent confiants pour l'avenir malgré un contexte économique difficile.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'un arpente les allées de Rungis, le plus grand marché de produits frais au monde, quand l'autre marche sur les Champs-Élysées. Deux chefs d'entreprise avec un crédo commun : l'optimisme. Stéphane Layani, patron de Rungis et ses 12 000 salariés, a le sourire. Cet énarque pourrait rester derrière son bureau mais préfère le contact humain. "Les gens ont besoin de vous connaître, vous devez être abordable, discuter avec eux, leur donner des orientations. L'avantage du terrain, c'est qu'on n'est pas coupé des réalités", affirme-t-il au micro de France 2.

L'individuel au service du collectif

Dans la société de conseil de Valérie Ader, le ton est donné dès l'entrée des locaux avec un diction de Voltaire : "J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé". Elle partage son bureau et d'importantes décisions avec ses salariés. Une écoute des autres qui offre une plus grande efficacité dans le travail. "La performance individuelle ne se suffit pas. Elle n'existe que si elle est au service du collectif", défend-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT