Cet article date de plus de six ans.

Canicule : les ouvriers obligés de s'adapter

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Canicule : les ouvriers obligés de s'adapter
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les températures ont atteint des records partout en France ce vendredi 5 juin. Une chaleur difficile à supporter pour les ouvriers sur les chantiers.

À Toulouse, les 33°C ont été atteints ce vendredi 5 juin. Sur les chantiers, en plein soleil, il faisait au moins 37°C. Cette montée subite des températures n'empêche pas les ouvriers de travailler. Habitués des caprices de la météo, ils prennent leurs précautions. "Il faut boire et il faut une casquette pour le soleil. Il faut surtout boire de l'eau parce que si on ne boit pas, on risque la déshydratation", confie un ouvrier au micro de France 3.

Des règles strictes

Déshydratation et insolation sont les pathologies les plus fréquentes en cas de forte chaleur. Pour limiter les risques, les chantiers commencent plus tôt le matin et se terminent à 13h, juste avant le pic de chaleur.
En période de canicule, le Code du travail est strict. L'employeur doit notamment prévoir trois litres d'eau par jour et par ouvrier ou encore augmenter la fréquence des pauses.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.