Au Japon, McDonald's remplace le poulet par du tofu dans ses nuggets

La chaîne de fast-food tente d'atténuer le scandale des produits à base de poulet fabriqués en Chine.

A côté des Chicken McNuggets (G), les Tofu Shinjo Nuggets vendus par Mc Donald\'s Japon, le 30 juillet 2014, à Tokyo. 
A côté des Chicken McNuggets (G), les Tofu Shinjo Nuggets vendus par Mc Donald's Japon, le 30 juillet 2014, à Tokyo.  (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Après le scandale de l'usine de viande chinoise OSI Group fermée le 21 juillet, McDonald's Japon a pris une mesure radicale. La chaîne de fast-food a lancé des nuggets au tofu, la pâte de soja. Depuis mercredi 30 juillet, les clients des plus de 3 000 restaurants de la chaîne américaine sur l'archipel peuvent acheter des "Tofu Shinjo", des croquettes qui mélangent du tofu, des légumes et du poisson.

Cinq jours auparavant, McDonald's Japon avait cessé l'importation et la vente dans ses 3 139 restaurants de tous les produits à base de poulet venant de Chine, qui lui fournissait  38% de ses approvisionnements. Environ 20% des McNuggets au poulet provenaient de l'usine incriminée et fermée par les autorités. Elle est accusée d'avoir réétiqueté et commercialisé des viandes périmées, en falsifiant des dates de fabrication.

Le scandale a des répercussions dans toute l'Asie. A Hong Kong, la chaîne de restauration rapide s'est débarrassée depuis lundi de 43 tonnes de produits fabriquées par l'usine. A Pékin, Shanghai et plusieurs autres villes chinoises, McDonald's ne sert plus que des boissons et des frites.