Cet article date de plus de neuf ans.

Apple ouvre ses usines chinoises pour redorer son image

Une ONG américaine va examiner les conditions de travail dans les usines des sous-traitants chinois du géant de l'informatique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants protestent contre les méthodes de travail en vigueur chez Foxconn, un des sous-traitants d'Apple, le 7 mai 2011 à Hong Kong. (ANTONY DICKSON / AFP)

Opération mains propres chez Apple : deux semaines après la publication d'une enquête accablante concernant les conditions de travail sur les sites chinois où sont fabriqués ses produits, le géant informatique américain a fait savoir, lundi 13 février, que les inspections de ses usines en Chine ont débuté.

Le groupe avait annoncé à la mi-janvier qu'il allait ouvrir les sites de ses sous-traitants Foxconn à l'ONG américaine Fair Labor Association (FLA). Des audits spéciaux vont ainsi être menés dans les usines de Foxconn à Shenzhen et Chengdu en Chine. Apple avait également publié la liste de ses sous-traitants après avoir été accusé d'y laisser perdurer des conditions de travail déplorables, avec notamment des ouvriers surchargés de travail ou des règles de sécurité non respectées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.