Cet article date de plus de trois ans.

De gros contrats de 300 millions d'euros pour Alstom en Allemagne

La société de transport française Astom va fournir 53 trains régionaux à la Deutsche Bahn pour un montant de 300 millions d'euros.  

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un employé d'Alstom, sur une ligne d'assemblage de voitures de chemin de fer, dans l'usine de Petite Forêt, en France, le 17 mars 2016. (BLOOMBERG / GETTY IMAGES)

Alstom va fournir 53 trains régionaux Coradia Continental à la Deutsche Bahn. Montant des contrats : plus de 300 millions d’euros. Les trains devraient entrer en service entre 2019 et 2020, dans les États allemands de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Rhénanie-Palatinat et Bavière. Toutes les voitures seront fabriquées à Salzgitter (Basse-Saxe), en Allemagne, le plus grand site de production d'Alstom au monde, indique le spécialiste des transports.

Les 28 premières voitures déjà en service

Ces commandes font suite à un contrat-cadre conclu par la Deutsche Bahn et Alstom en 2012 pour la livraison de près de 400 trains Coradia Continental. Les 28 premières voitures de ce contrat sont déjà en service depuis 2014. "Nous sommes très heureux que la Deutsche Bahn ait une fois encore choisi nos trains Coradia Continental pour ses opérations régionales, après avoir nommé Alstom Fournisseur DB de l'année pour les trains en 2016", se félicite Didier Pfleger, vice-président d'Alstom Allemagne et Autriche. "Les commandes de cette ampleur attestent de l'engagement d'Alstom à offrir une qualité et une disponibilité maximales. Avec plus de 220 automotrices livrées en Allemagne depuis 2008, Alstom est l'un des principaux fournisseurs de trains régionaux sur le marché", ajoute-t-il.

Un vitesse maximale de 160 km/h

Les deux commandes concernent 27 trains de quatre voitures, qui circuleront sur le réseau de banlieue de Nuremberg [en Bavière] à compter de décembre 2018, et 26 trains de trois et cinq voitures qui seront mis en service en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et Rhénanie-Palatinat. Les trains Coradia circulent à une vitesse maximale de 160 km/h, et "se caractérisent par d'excellentes propriétés d'accélération, ainsi que par un fonctionnement particulièrement harmonieux et silencieux", précise Alstom.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.