Alstom : le site de Reichshoffen menacé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Alstom : le site de Reichshoffen menacé
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En vue d'un mariage avec Bombardier, Alstom envisage de se séparer de son site de Reichshoffen (Bas-Rhin).

Depuis 20 ans aux mains d'Alstom, l'usine de Reichshoffen (Bas-Rhin) en Alsace sera bientôt cédée. Les salariés ont appris les projets du groupe par un simple communiqué. Le choc est total. "Ce n'est jamais bon signe, on sait très bien que quand il y a rachat ou une fusion il y a forcément une perte d'emploi parce que l'on nous dira qu'il y a du double emploi et qu'il faudra licencier", indique Alfred, salarié de l'usine de Reichshoffen. Le site alsacien fabrique les trains Régiolis, des TER de nouvelle génération. Une usine innovante et un carnet de commandes rempli jusqu'en 2024.

Trouver un repreneur

Alstom souhaite s'en séparer pour racheter son concurrent canadien, Bombardier transport. La Commission européenne estime que son rachat lui donnerait une position de monopole sur ce modèle de trains. La seule solution pour la direction : vendre le site. La Commission européenne a jusqu'au 31 juillet pour statuer sur les propositions d'Alstom. Si elle accepte la cession, il faudra retrouver un repreneur pour l'usine et ses 780 salariés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alstom

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.