Alstom : l'heure de la mobilisation à Belfort

Salariés d'Alstom et Belfortains se disent prêts à se battre pour que le site reste ouvert, alors que les mobilisations contre la loi Travail vont reprendre.

France 3

Le président de la République a engagé sa parole, ce lundi 12 septembre, pour sauver le site d'Alstom à Berlfort. Est-ce suffisant pour rassurer salariés et Belfortains ? "Après le choc, c'est l'heure de la mobilisation, la première depuis l'annonce il y a six jours de la fermeture du site emblématique d'Alstom à Belfort", explique Vanessa Hirson, en direct de Belfort (Territoire de Belfort) . Elle poursuit : "Ils sont 150 à 200 derrière moi, ici, place d'Armes".

Prochaine mobilisation jeudi

Cet après-midi, la journaliste dit avoir rencontré des salariés et des retraités d'Alstom venus soutenir et défendre leurs collègues. "J'ai aussi rencontré beaucoup de Belfortains qui s'inquiètent à moyen terme pour la ville, les commerces et l'industrie dans la région. Vous le comprenez, cette mobilisation entend faire pression sur les élus locaux et le gouvernement, qui s'entretenaient aujourd'hui à Paris", ajoute la journaliste. La prochaine mobilisation, ce sera jeudi contre la loi Travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le constructeur ferroviaire Alstom prévoit une fermeture du site de Belfort d\'ici à 2018.
Le constructeur ferroviaire Alstom prévoit une fermeture du site de Belfort d'ici à 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)