Airbus : la Chine commande une centaine d'A320

L'accord de vente a été signé à Pékin lors d'une visite de la chancelière allemande Angela Merkel.

Angela Merkel n'a pas fait le voyage pour rien. En pleine visite de la chancelière allemande à Pékin, la Chine a signé, jeudi 29 octobre, un accord portant sur l'achat de 100 Airbus A320. Le montant de cette commande est estimé à 9,7 milliards de dollars (soit 8,87 milliards d'euros).

Airbus et son rival américain Boeing sont au coude-à-coude sur un marché chinois en plein essor. Selon de récentes projections de Boeing, la Chine aura besoin de 6 330 avions de ligne dans les 20 années à venir. Airbus dispose d'une chaîne d'assemblage pour A320 à Tianjin, dans le nord de la Chine, et le groupe se prépare à y ajouter un centre de finition pour gros-porteurs A330.

La vente d'une trentaine d'A330 confirmée 

Cet accord avec la Chine inclut par ailleurs la confirmation de 30 commandes de long-courriers A330. Fin juin, l'avionneur européen avait en effet signé, à l'occasion d'une visite du Premier ministre chinois en France, un contrat pour la vente de 75 A330 pour environ 16,5 milliards d'euros. Outre 45 commandes fermes, Airbus et la holding publique China Aviation Supplies avaient aussi conclu un protocole d'accord pour une trentaine d'A330 supplémentaires, des options qui se sont concrétisées ce jeudi, selon l'avionneur, et qui sont valorisées à 6,3 milliards d'euros.

De son côté, Boeing avait enregistré en septembre une commande historique de 300 avions de la part d'entreprises chinoises pour 38 milliards de dollars. Un record dans le secteur aéronautique.