Cet article date de plus de neuf ans.

Air France condamnée pour avoir servi un café "empoisonné"

Débouté au pénal, un passager obtient 46 000 euros de dommages et intérêts devant le tribunaI de grande instance de Bobigny.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion d'Air France, le 11 novembre 2009, à l'aéroport d'Orly. (ERIC PIERMONT / AFP)

Que contenait la tasse servie par Air France à ce passager le 15 octobre 2006 ? A bord d'un avion reliant Bordeaux à Roissy, Marc-Fredaine Niazaire a été pris d'un malaise le 15 octobre après avoir ingurgité un café distribué par la compagnie aérienne. Hospitalisé et opéré pour un problème à l'œsophage, il a porté plainte, assurant avoir été empoisonné par une "solution gravement toxique" utilisée pour déboucher les canalisations.

Débouté sur le plan pénal en 2010, le passager a poursuivi son combat au civil, demandant réparation à hauteur de 680 000 euros. Vendredi 13 janvier, il a en partie obtenu gain de cause : le tribunal de grande instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a condamné Air France à 146 000 euros de dommages et intérêts (46 000 euros pour la victime et 100 000 euros pour la Caisse primaire d'assurance maladie de l'Essonne).

"Les symptômes relevés sont contemporains de l'ingestion par M. Niazaire d'un café et d'un biscuit. Ils sont apparus brutalement", a souligné le tribunal, remarquant que le plaignant n'avait "jamais été pris en charge" auparavant "pour des problèmes d'estomac".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.