Affaire Crédit lyonnais-Adidas : Bernard Tapie peut-il payer ?

Sur le plateau du 20 Heures, Arnaud Comte détaille les finances connues ou estimées de l'homme d'affaires, condamné à rembourser 404 millions d'euros au Crédit lyonnais.

FRANCE 2

Bernard Tapie doit rembourser immédiatement les 404 millions d'euros qu'il avait obtenus en 2008 dans l'arbitrage de l'affaire Crédit lyonnais-Adidas. Mais comme l'explique Arnaud Comte, il est difficile de savoir s'il est en mesure de payer car il "n'a jamais communiqué publiquement sur son patrimoine. En revanche, ce qui est certain, c'est qu'il possède de nombreuses parts dans un hôtel particulier parisien dont la valeur est estimée à 69 millions d'euros."

Villa, investissements dans la presse...

L'homme d'affaires est également propriétaire d'une villa à Saint-Tropez, d'une valeur de 47 millions d'euros. "Bernard Tapie a également investi dans la presse : le groupe Hersant qui détient notamment La Provence. Sa participation oscillerait entre 25 et 50 millions d'euros", ajoute le journaliste. L'ancien ministre a par ailleurs monté une société en Belgique qui gère des investissements, pour 215 millions d'euros. Il possédait auparavant un yacht et un jet privé, revendus pour un total de 55 millions d'euros. Son patrimoine global dépasse donc la somme demandée par la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie avant un débat télévisé, le 10 juillet 2013 à Paris.
Bernard Tapie avant un débat télévisé, le 10 juillet 2013 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)