Voitures propres : les aides à l’achat en baisse pour 2021

À partir du 1 janvier 2021, les bonus accordés aux acquéreurs d’un véhicule électrique ou hybride seront diminués. La prime à la conversion est maintenue pour les ménages les plus modestes. 

France 2

En France, l’achat d’un véhicule hybride ou électrique ne sera plus aussi rentable qu’avant. Dès le 1er janvier 2021, les bonus pour l’achat de ce type de véhicules iront à la baisse. De quoi bouleverser certaines dépenses. "Juste pour gagner 1 000 euros, je vais m’empresser de signer mon contrat avant la fin de l’année", annonce un potentiel acheteur dans une concessionnaire, qui vient d’apprendre la nouvelle.

Un rabot conséquent 

Pour un véhicule électrique vendu jusqu’à 45 000 € euros, le bonus actuel de 7 000 € passera à 6 000 € en 2021, puis 5 000 € en 2022. Pour les voitures hybrides rechargeables, la prime sera divisée par deux, soit 1 000 € en 2021. Dans la concession de Charles Guirovitch, à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), les ventes de véhicules hybrides concernent un véhicule sur dix. Le rabot de l’État surprend le directeur de l’agence. "Il faut être vigilant à ne pas mettre un coup d’arrêt sur la volonté du consommateur moyen", déclare t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une place de stationnement et de rechargement pour véhicule électrique, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 16 mai 2020.
Une place de stationnement et de rechargement pour véhicule électrique, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 16 mai 2020. (IDHIR BAHA / HANS LUCAS / AFP)