"L'empreinte Carbon(n)e". Crise de l'énergie : vos conseils pour se chauffer sans se ruiner

Chaque mois, franceinfo propose un nouveau rendez-vous au plus près de solutions mises en œuvre pour lutter contre le réchauffement climatique. Cinquième étape : Grenoble, capitale verte européenne pour 2022.

Article rédigé par
Théo Uhart et Xavier Allain - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Fabrice, à droite, s'est lancé dans la rénovation thermique de son logement à Grenoble, en Isère.  (BORIS HALLIER / FRANCEINFO)

franceinfo est au plus près des préoccupations des Français, avec son nouveau rendez-vous L’empreinte Carbon(n)e, présenté par Frédéric Carbonne, chaque mois, dans une région de l'Hexagone. Objectif : être au plus près de solutions mises en œuvre pour lutter contre le changement climatique et ses conséquences. 

Nos débats et invités :

Mardi 15 novembre 2022, alors que l'hiver approche, L'empreinte Carbon(n)e examine notre facture d'énergie et donne la parole à ceux qui se chauffent sans se ruiner. Frédéric Carbonne s'intalle à Grenoble dans un HLM à énergie passive, sans radiateur et sans surcoût d'énergie. En reportage, Boris Hallier a suivi un couple isérois qui s'est lancé dans la rénovation thermique de sa maison.

En marge de la COP27, L'empreinte Carbon(n)e dressera un bilan des actions les plus efficaces contre le réchauffement climatique depuis Grenoble, capitale verte européenne pour 2022.

Comment réduire ma facture d'énergie cet hiver ?

Depuis l'immeuble "Le Haut Bois", immeuble social à énergie passive, à Grenoble, franceinfo rencontre des habitants, ainsi que Pierre Payrard, directeur du développement et du patrimoine chez Actis, bailleur social qui a construit et gère le Haut-Bois et Frédéric Roux-Sibilon, directeur-adjoint à l'Agence locale de l'énergie et du climat, qui aide notamment les particuliers dans la rénovation thermique du logement.

COP27 : à quelle échelle agir pour le climat ?

Avec Gerhard Krinner, glaciologue à l'Université Grenoble Alpes et membre du GIEC, Vincent Fristot, adjoint à la transition énergétique à la ville de Grenoble, et Léa Lora-Runco, étudiante en 2eme année à Grenoble INP-Ense3, UGA (Ecole Nationale Supérieure de l'Energie, l'Eau et l'Environnement) envoyée par son école avec un groupe d'étudiants à Charm El-Cheikh pour la COP27.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plan de sobriété

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.