Plan de sobriété

Résumé de la rubrique

Face à la crise énergétique,  est lancée. Le gouvernement dévoile, jeudi 6 octobre, dans son plan de sobriété "des dizaines de mesures d'économie", dont un encouragement au télétravail, une incitation financière au covoiturage ou encore la coupure de l'eau chaude dans les administrations. Son plan de bataille pour la sobriété est le fruit d'un travail de plusieurs mois avec l'ensemble des secteurs économiques du pays.

L'objectif est de baisser la consommation de 10%, dès maintenant, pour éviter les coupures en hiver en pleine crise énergétique en évitant si possible les coupures, notamment d'électricité. Il s'agit pour le gouvernement d'une première marche sur la voie d'une réduction de la consommation d'énergie de 40% d'ici à 2050 afin d'atteindre la neutralité carbone.

Des mesures destinées aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités seront présentées. En premier lieu, l'administration se veut être "exemplaire", ce qui passera par exemple par une coupure de l'eau chaude dans les sanitaires des bâtiments de l'administration, sauf dans les douches.

Le gouvernement souhaite également encourager le télétravail pour limiter les déplacements et réduire le chauffage dans les bâtiments, par exemple à l'occasion d'un pont -- une mesure qui n'a d'intérêt qu'à partir de plusieurs de jours de fermeture.

Le ministère de la Fonction publique va annoncer en outre unes revalorisation de 15% l'indemnisation télétravail à destination des agents, qui passerait de 2,50 à 2,88 euros par jour. Le gouvernement souhaite que les entreprises fassent de même.

Si la température de chauffage préconisée dans le privé comme dans le public est de 19 degrés, elle pourrait être encore abaissée d'un degré en cas d'urgence, dans les bâtiments administratifs.

Dans le monde du sport et des collectivités locales, un degré en moins dans les piscines sera demandé et le chauffage abaissé dans les équipements, selon une source proche du dossier.

Du côté des particuliers, le gouvernement veut encourager le covoiturage avec la distribution d'un bonus de 100 euros proposé à chaque nouvel inscrit à une plateforme de covoiturage.

Le ministère des Transports a indiqué à l'AFP travailler "sur un plan covoiturage d'ensemble qui sera présenté dans les prochaines semaines et incitera à ce mode de transport écologique et économique, pour les déplacements du quotidien", avec des "incitations financières."

Au chapitre de l'éclairage, l'un des axes du plan de sobriété dans les entreprises, un décret devrait être publié jeudi pour généraliser à tout le pays l'extinction des lumières des magasins entre 1H et 6H du matin, une interdiction qui connaissait jusqu'à présent des dérogations selon la taille des agglomérations.