Les réserves françaises de gaz en prévision de l'hiver sont pleines, annonce la Commission de régulation de l'énergie

La CRE, qui a fait des annonces mercredi, appelle tout de même les Français à un "effort collectif massif visant à réduire nos consommations d'énergie".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les réserves françaises de gaz pour l'hiver 2022-2023 sont pleines. (Photo d'illustration) (FRANK RUMPENHORST / DPA)

La France a fait le plein. Les réserves françaises de gaz sont au maximum, a annoncé mercredi 5 octobre la Commission de régulation de l'énergie dans un communiqué. "La campagne de remplissage des stockages pour l'hiver 2022/2023 se termine avec des stockages remplis à plus de 99%", peut-on lire dans le communiqué. La France devient ainsi le troisième pays européen, après la Belgique et le Portugal, à remplir au maximum ses capacités de stockage de gaz naturel.

Les 130 TWh de réserves de gaz accumulées "représentent environ 2/3 de la consommation hivernale des PME et des particuliers" en France, précise la CRE, qui appelle tout de même les Français à un "effort collectif massif visant à réduire nos consommations d'énergie".

"Des situations de tension sont néanmoins possibles"

"La CRE rappelle que des situations de tension sont néanmoins possibles en fonction des conditions du passage de l'hiver", alerte malgré tout la Commission de régulation de l'énergie.

>> Crise de l'énergie : on répond à toutes vos questions pour réduire votre facture et le risque de coupures

L'objectif du gouvernement de remplir les capacités de stockage du pays en gaz naturel d'ici novembre est donc atteint alors que les exportations de gaz russe vers la France sont totalement taries depuis le 1er septembre. L'exécutif doit d'ailleurs présenter jeudi son "plan de sobriété énergétique", visant à mobiliser tous les secteurs de la vie économique et sociale pour réduire de 10% la consommation française d'énergie en deux ans et aider le pays à affronter un hiver tendu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise énergétique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.