Gaz : la facture s'alourdit à nouveau

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Gaz : la facture s'alourdit à nouveau
Franceinfo
Article rédigé par
O. Poncelet, S. Pichavant, V. Lejeune - franceinfo
France Télévisions

C'est la mauvaise nouvelle de la rentrée pour ceux qui se chauffent au gaz : les tarifs vont augmenter de 8,7% au 1er septembre. La facture ne cesse de s'alourdir depuis deux ans et demi.

La facture du gaz va grimper, au grand dam des consommateurs. À l’image d’un particulier des Hauts-de-Seine, qui se chauffe et cuisine au gaz, et qui avait pourtant pris un fournisseur privé, dont les prix sont indexés sur le tarif réglementé. S'il pensait réaliser une bonne affaire, il voit finalement ses mensualités augmenter de plusieurs dizaines d'euros. Son fournisseur justifie cette dernière augmentation en évoquant les conditions climatiques et le télétravail, mais ce ne sont pas les seules raisons.

16% de hausse depuis 2019

La reprise économique chinoise, gourmande en énergie, a créé des tensions sur le marché mondial, et en Europe, les stocks sont au plus bas. "On a beaucoup consommé, donc on a pris sur les réserves et on essaie de les reconstituer. La forte croissance économique entraîne une augmentation de la demande, une diminution des réserves, tout ça concourt à faire monter le prix du gaz à des niveaux très importants", explique Jean-Pierre Favennec, professeur consultant spécialiste de l'énergie. Depuis 2019, le tarif réglementé du gaz a augmenté de presque 16%, une hausse qui concerne 5,5 millions de foyers français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.