Fournisseurs d’énergie : le nombre de litiges explose en 2019

Certains fournisseurs d'énergie ont peu de scrupules. Exemple avec une consommatrice, dont un fournisseur a résilié sans sa signature le contrat qu'elle avait avec une autre entreprise.

France 3

Estelle N’Guessan s’estime être victime d’un démarchage abusif. Un beau jour, elle découvre qu’elle a changé de fournisseur d’énergie, alors qu’elle n’a jamais donné son accord. "On a été démarché en novembre/décembre et on a reçu un coup de fil quasiment six mois après, pour nous dire de régler une facture de chez Eni. Surprise, on n’a jamais été chez Eni, on ne sait pas ce qui s’est passé", explique-t-elle. Sans sa signature, Eni a résilié son contrat avec son ancien fournisseur. 

22 807 litiges rapportés en 2019

De plus en plus de consommateurs se plaignent des méthodes des fournisseurs d’énergie. Le nombre de litiges explose : en 2019, le Médiateur de l’énergie en a enregistré 22 807 contre 16 934 en 2018, soit 35% de plus, un record. EDF, Eni, Engie, Direct Énergie… Tous les opérateurs et fournisseurs sont montrés du doigt, surtout pour des problèmes de facturation. Mais le plus grand nombre de plaintes concerne l’entreprise italienne Eni, qui concentre 19% des litiges.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le médiateur de l\'énergie, les nouveaux fournisseurs de gaz ou d\'électricité concentrent une part élevée de litiges par rapport à leur nombre d\'abonnés.
Selon le médiateur de l'énergie, les nouveaux fournisseurs de gaz ou d'électricité concentrent une part élevée de litiges par rapport à leur nombre d'abonnés. (PIERRE ANDRIEU / AFP)