Essais nucléaires en Polynésie française : "le minimum que l’on doit, c’est le reconnaître et indemniser convenablement les victimes", selon Corinne Lepage

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Essais nucléaires en Polynésie française : "le minimum que l’on doit, c’est le reconnaître et indemniser convenablement les victimes", selon Corinne Lepage
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Ancienne ministre de l’Environnement, avocate et présidente du parti Cap Écologie, Corinne Lepage revient, dans le 23 heures de Franceinfo mercredi 28 juillet, sur la visite d’Emmanuel Macron en Polynésie française.

Corinne Lepage est en duplex dans le 23 heures de Franceinfo mercredi 28 juillet. Ancienne ministre de l’Environnement, avocate et présidente du parti Cap Écologie, elle a commenté la visite d’Emmanuel Macron en Polynésie française. Le président de la République a reconnu que l’État avait une "dette" envers la Polynésie française après les essais nucléaires réalisés là-bas par le passé. "Le minimum que l’on doit, c’est le reconnaître et indemniser convenablement les victimes", souligne-t-elle.

Le nucléaire "n’est pas la seule solution" selon Corinne Lepage

Corinne Lepage est également revenue sur la question du nucléaire en France. Elle assure que "ce n’est pas la seule solution. Arrêtons, regardons ce que font les autres. Il y a des pays en Europe qui aujourd’hui sont à plus de 50% de renouvelable dans leur électricité. Nous, on n’a même pas été capable d’être à 23% en 2020, comme nous y étions contraints par le droit communautaire. Ce n’est pas possible de continuer comme ça", déclare l’avocate.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.