Électricité : une flambée des tarifs contenue par l’État

Publié
Électricité : une flambée des tarifs contenue par l’État
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Feydel, E.Prigent, C.Wormser, C-M.Denis, M.Beaudouin, T.Germain, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

Le mois de février commence avec une nouvelle hausse du prix de l’électricité, avec une hausse de 4% "seulement". L’État s’est engagé à la limiter. Sans cette décision, l’augmentation aurait atteint 35,4%.

La facture d’électricité augmente de 4% à partir du mardi 1er février. Sans l’intervention du gouvernement, l’augmentation aurait été bien plus importante : plus de 35%. Concrètement, pour un appartement de 60 mètres carrés avec une facture moyenne de 1 000 euros par an, l’augmentation de 4% représente 40 euros, sans mesure, elle aurait été de 350 euros.

L’État a affirmé qu’il suivra de près ces évolutions tarifaires

Cette hausse limitée concerne plus de six Français sur dix, ceux qui sont restés chez EDF au tarif régulé. Alexandra était cliente chez un fournisseur alternatif. En fin d'année, mauvaise surprise, sa facture mensuelle est passée de 183 à 338 euros. "Ce n'était pas prévu, ce n’est toujours pas prévu, c’est le choc", témoigne-t-elle. Elle a donc décidé de partir chez un autre fournisseur. L’État a affirmé qu’il suivra de près ces évolutions tarifaires. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.