Électricité : État, fournisseurs… Qui payera la facture ?

Publié
Article rédigé par
C. Rougerie, L. Campisi, L. Haedrich, C. Krauskopff, M. Kassou - France 3
France Télévisions

Les associations de consommateurs s'inquiètent, lundi 30 mai, d'une hausse de 8 % du prix de l'électricité en 2023. Bercy a réagi immédiatement et a assuré qu'aucun rattrapage ne serait appliqué sur les factures.

Payera-t-on plus cher l'électricité ? Après une hausse limitée à 4 % en 2022 par le gouvernement, il faudrait selon la Commission de régulation de l'énergie augmenter les tarifs de 8 % en 2023. Soit 150 euros de plus par an, pour une famille de quatre personnes se chauffant à l'électricité.

Bercy rassure les consommateurs  

L'augmentation servirait à compenser l'argent avancé par les fournisseurs d'énergie. Dans l'après-midi, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a tenu à rassurer : "les consommateurs français ne verront aucun rattrapage lié à ce besoin de financement sur leur facture en 2023". L'association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV) demande une remise à plat du marché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.