Cet article date de plus d'un an.

EDF a enregistré une perte historique en 2022, malgré un boom des clients

L'électricien français creuse ainsi son endettement à un niveau également record : 64,5 milliards d'euros.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La centrale nucléaire du Bugey le 25 janvier 2022. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Chute de tension pour le principal fournisseur électrique français. EDF a enregistré en 2022 une perte historique de 17,9 milliards d'euros, creusant son endettement à un niveau également record de 64,5 milliards d'euros. EDF a subi une année noire, plombée par les déboires de son parc nucléaire. mais aussi sa contribution forcée au "bouclier tarifaire" instauré par le gouvernement pour éviter une explosion des factures des Français.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 70%, à 143,5 milliards d'euros, tiré par la hausse des prix de l'énergie, mais le groupe passe dans le rouge avec une très lourde perte nette. Avec la flambée générale des prix de l'électricité, EDF a vu revenir de nombreux clients français, mais la marge d'exploitation a souffert d'achats à prix d'or sur le marché pour couvrir leurs besoins.

"Malgré une forte hausse du chiffre d'affaires soutenu par les prix de l'électricité et du gaz, l'Ebitda est fortement pénalisé par la baisse de production nucléaire ainsi que les mesures régulatoires exceptionnelles mise en place en France pour 2022, dans des conditions de marché difficiles", a commenté le nouveau PDG du groupe, Luc Rémont. Le gouvernement a affirmé vendredi compter sur lui pour "rétablir dans les meilleurs délais l'intégralité de la production électrique d'EDF".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.