Économies d'énergie : les campagnes de publicité à travers les âges

Publié
Économies d'énergie : les campagnes de publicité à travers les âges
Article rédigé par
H.Capelli, B. Garguy-Chartier, J.Jonas, G.Marque, A.Bouville, L.Feuillebois - France 2
France Télévisions

Sans gaz russe et avec certains réacteurs nucléaires à l’arrêt, les Français vont devoir économiser de l’énergie durant l'hiver. Pour parvenir à cette “sobriété énergétique”, une campagne de publicité est en préparation, une technique déjà employée dans les années 70 lors du premier choc pétrolier. Avec quels résultats ?

"En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées". Les enfants des années 70 se souviennent sûrement de la campagne de communication du gouvernement, en plein choc pétrolier. "C'était marrant, c'était léger, mais ce n'était pas grave", confie une femme. "Ça semblait loin de nous, en fait, tout ça", ajoute une autre. À la fin de l'année 1973, pour économiser l'énergie, le gouvernement impose la fin des émissions de télévision à 23 heures et l'arrêt des éclairages publics la nuit, crée l'heure d'été et limite la vitesse sur l'autoroute.

Des campagnes efficaces

Les opérations de communication visait à l'époque à faire passer les mesures contraignantes. En 1979, pour le second choc pétrolier, la France repartait à la chasse au gaspillage avec le personnage Gaspi, qui invitait alors à porter des pulls. Au-delà du côté décalé, la stratégie avait porté ses fruits, avec "une baisse de l'ordre de 15 à 20% de la consommation de pétrole", note Thomas Pellerin-Carlin, directeur du Centre énergie de l'Institut Jacques Delors. Le gouvernement français a prévu une nouvelle campagne de sensibilisation à la rentrée 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.