Crise énergétique : un maire lance une pétition contre la hausse des prix

Publié
Crise énergétique : un maire lance une pétition contre la hausse des prix
Article rédigé par
H. Capelli, N. Salem, A. Canestraro - France 3
France Télévisions

Les collectivités territoriales voient leurs factures d'énergie exploser. Un maire de Seine-Saint-Denis a lancé une pétition : il demande notamment une taxe sur les superprofits des fournisseurs d'énergie. 

À Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), le prix du gaz de la commune est multiplié par 16 et celui de l'électricité par 32. Le maire dénonce un racket des opérateurs d'énergie. Le prix, qui était à un peu plus de 64 euros par MWh, passerait à 2 067 euros. "C'est impossible à tenir. Notre budget sur toute l'année pour l'énergie passerait de 2 millions d'euros à entre 10 et 15 millions d'euros", argumente Zartoshte Bakhtiari, maire (Divers droite) de Neuilly-sur-Marne.  

La ville fournit déjà des efforts 

Le maire a accepté les tarifs pour que l'électricité de sa commune ne soit pas coupée. Il a cependant lancé une pétition demandant que les superprofits des fournisseurs d'énergie soient redistribués aux collectivités. Sa démarche est soutenue par la population. "On est tous concerné, non seulement pour la ville, mais aussi pour nous", assure une femme. La ville réalise des économies grâce à un nouveau plan d'éclairage pour les rues et des équipements publics sans eau chaude. Enfin, la température sera limitée à 19 °C dans les écoles.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.