Crise énergétique : les écoles et les parents se préparent aux coupures d’électricité

Publié Mis à jour
Crise énergétique : les écoles et les parents se préparent aux coupures d’électricité
Article rédigé par
T. Cuny, B. Six, S. Soubane, H. Smague, A. Baudrand, A.Tranchant, A. Borlot, P. Guény - France 3
France Télévisions
En cas de coupures d’électricité cet hiver, les écoles pourraient rester fermées plusieurs heures par jour. Pour les syndicats et les parents, la situation rappelle la gestion chaotique du Covid-19.

Des classes vides et des écoles contraintes de fermer leurs portes, c’est le scénario redouté auquel se prépare le gouvernement en cas de forte tension sur le réseau électrique durant l'hiver. Les parents d’élèves à Montchanin (Saône-et-Loire) appréhendent la situation. "C’est inadmissible. Après je préfère que l’école soit fermée plutôt que de mettre ma fille et qu’elle ait froid et qu’elle ressorte malade", peste une maman.

Les parents doivent s’organiser

Dès le mois de janvier, des coupures de courant temporaires pourraient intervenir sur des tranches horaires bien définies : 8h-10h10h-13h ou 18h-20h. Si le délestage a lieu le matin, les cours n’auront donc lieu que l’après-midi, avec une organisation à revoir pour les parents. "Il faudrait prévenir au moins une semaine à l’avance, pour qu’au moins on puisse s’organiser", demande un papa. Mais l’État a prévu de prévenir les parents la veille, via le site monecowatt.fr. Les syndicats enseignants sont inquiets de cette nouvelle organisation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.