Crise énergétique : l’état précise le protocole en cas de délestage dans les écoles

Publié
Crise énergétique : l’état précise le protocole en cas de délestage dans les écoles
Article rédigé par
S. Soubane, B. Six, H. Smague, A. Tranchant - France 2
France Télévisions
Pour se préparer aux coupures de courant à venir, le gouvernement a dévoilé, samedi 3 décembre, le protocole à suivre dans le cadre scolaire. Mais celui-ci suscite déjà l’inquiétude des parents et des enseignants.

Dès le mois de janvier prochain, des coupures de courant pourront avoir lieu en milieu scolaire en cas de fortes tensions sur le réseau électrique. Les coupures temporaires dureront deux heures sur des plages horaires bien définies : 8h-10h, 10h-12h ou 18h-20h. Les écoles resteront fermées en cas de délestage le matin. Chaque jour à 17h, le site monecowatt.fr informera les parents des écoles concernées. L’information sera annoncée la veille pour le lendemain.

La fracture numérique redoutée par les syndicats

Les parents sont dubitatifs. "Ça fait quand même manquer une demi-journée de cours, c’est quand même un beau gâchis. Je pense qu’il y a d’autres points d’énergie sur lesquels on peut travailler", commente une femme. Les syndicats craignent que toutes les familles ne soient pas informées à temps, notamment à cause de la fracture numérique. Un établissement scolaire pourra subir au maximum trois coupures cet hiver. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.