Crise énergétique : faut-il individualiser les factures de chauffage dans les immeubles d'habitations ?

Publié
Crise énergétique : faut-il individualiser les factures de chauffage dans les immeubles d'habitations ?
Article rédigé par
J. Poissonnier, M.Justet, C.-M. Denis E. Delevoye, J. Durand Erouart - France 3
France Télévisions

Face à la crise énergétique, on réfléchit dans certains immeubles à mettre en place des compteurs individuels de chauffage pour aider les habitants à réduire leur consommation. Une idée qui fait débat.

Selon les professionnels de l'immobilier, les factures d'énergie ont triplé cette année. Alors, faut-il les individualiser dans les immeubles d'habitations ? Dans des immeubles de région parisienne, le chauffage est collectif, c'est-à-dire que la facture est divisée en fonction de la surface, mais pas de la consommation exacte de chacun. Un système qui ne convient qu'à une partie des habitants. "Chacun a des comportements bien différents", estime l'un d'entre eux.

Une idée rejetée par les bailleurs sociaux

Individualiser les factures permettrait de mieux connaître la consommation réelle de chaque logement et donc d'encourager la sobriété, selon certains professionnels de l'immobilier. "Globalement, on fait 15 % d'économie lorsqu'on individualise les frais de chauffage, parce qu'on a une forme de responsabilisation des copropriétaires ou des occupants", explique Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. Une idée rejetée par les bailleurs sociaux, qui craignent une mesure discriminatoire et inefficace. Aujourd'hui, seul un tiers des immeubles d'habitations a des factures personnalisées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.