Crise énergétique : dans l'Orne, une commune produit sa propre énergie

Publié Mis à jour
Crise énergétique : dans l'Orne, une commune produit sa propre énergie
Article rédigé par
S.Ricottier, G.Marque, J.Pires Images drone : Manche Drones Production - France 2
France Télévisions

La commune d'Argentan, dans l'Orne, produit un quart de son énergie grâce au renouvelable. Depuis plusieurs années, elle s'inscrit dans une démarche de sobriété énergétique. 

À Argentan (Orne), la sobriété énergétique est déjà à l'ordre du jour, mercredi 28 septembre. Avec son méthaniseur, ses panneaux solaires et sa chaufferie au bois, la commune a réalisé des économies d'énergie. Depuis 13 ans, les logements sociaux de la ville sont chauffés grâce à des copeaux de bois. "S'il n'y avait pas cette chaufferie, les gens seraient au gaz ou pour certains, peut-être encore, au fioul (…) et ils auraient subi l'augmentation du gaz", explique Pascal Marie, responsable des réseaux de chaleur de la ville d’Argentan pour Dalkia.  

Chaque commune doit contribuer 

Des écoles, des maisons de retraite, un hôpital et une piscine sont aussi raccordés à ce réseau de chaleur. La commune a fait le choix de reprendre le contrôle sur le prix et sur la production. Un quart de l'énergie d'Argentan est produit sur place et est renouvelable. Trois méthaniseurs produisent du gaz naturel à partir de fumier, de lisier et de déchets végétaux. "On est une petite ville, 14 000 habitants, mais pour autant, on doit apporter notre contribution", estime Frédéric Leveille, maire (PS) d’Argentan, qui veut agir contre le réchauffement climatique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.