Crise énergétique : à Limoges, le chauffage sera allumé le 15 octobre dans les écoles

Publié Mis à jour
Crise énergétique : à Limoges, le chauffage sera allumé le 15 octobre dans les écoles
Article rédigé par
C. de la Guérivière France 3 Régions M. Semerjian - France 3
France Télévisions

La mairie de Limoges attend le 15 octobre pour allumer les chaudières permettant de chauffer les salles d'écoles de la ville. Les parents comprennent, mais certains émettent des réserves.

À Limoges (Haute-Vienne), le chauffage n'est pas allumé dans les salles de classe, mardi 4 octobre. Les parents couvrent davantage leurs enfants. "On fait très attention, nous aussi, à la maison, donc je trouve ça justifié qu'ils attendent un peu pour rallumer le chauffage", estime une mère de famille. Des chauffages d'appoint ont été installés dans certaines classes. La mairie souhaite attendre le 15 octobre pour rallumer les chaudières, en raison de la sobriété énergétique.  

Des rénovations coûteuses

"C'est une machinerie un petit peu lourde à allumer, puisque ça nécessite de mettre une chaudière en route. (…) Il n'est pas possible de l'allumer et de l'éteindre plusieurs fois dans la journée", explique Vincent Jalby, adjoint à la jeunesse à la mairie de Limoges. "Il y a quand même une majorité des écoles de la ville de Limoges qui sont dans un état assez lamentable", constate Anabel Roy, secrétaire générale UNSA87. La mairie estime qu'il faudrait un milliard d'euros pour rénover les écoles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.