Cet article date de plus d'un an.

Crise de l'énergie : les TPE ne paieront "pas plus de 280 euros le MWh en moyenne" en 2023, annonce Bruno Le Maire

Cela va concerner 600 000 très petites entreprises, selon le ministre de l'Economie qui a fait ces annonces vendredi.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, le 5 janvier 2023 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Une nouvelle mesure pour aider les très petites entreprises qui font face à la crise énergétique. "Les fournisseurs garantissent à toutes les TPE qu'elles ne paieront pas plus de 280 euros le MWh en moyenne d'électricité en 2023", a annoncé le ministre de l'Economie, vendredi 6 janvier, à l'issue d'une réunion avec les fournisseurs. Il s'agit d'un prix moyen lissé sur l'année 2023. Cela va concerner 600 000 très petites entreprises, selon Bruno Le Maire.

Pour bénéficier de ce tarif, le ministre de l'Economie a précisé que les TPE devraient remplir un formulaire, disponible sur le site impots.gouv.fr, en précisant qu'elles souhaitent une renégociation de leur contrat d'électricité. Ce formulaire devra ensuite être renvoyé au fournisseur d'électricité. "Plus vite les entrepreneurs iront chercher le formulaire, et cocheront les deux cases 'je suis une TPE' et 'je veux bénéficier du tarif spécifique pour les TPE', plus vite elles le renverront à leur fournisseur de l'énergie, plus vite les fournisseurs d'énergie pourront faire figurer ce tarif sur leurs factures", a expliqué Bruno Le Maire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.