Énergie : des résiliations abusives

Ce sont des pratiques de plus en plus fréquentes : les vendeurs poussent les utilisateurs à changer de fournisseur d'énergie avec des pratiques contestables. 

FRANCE 2

Recevoir du jour au lendemain un courrier de résiliation et se retrouver avec un nouvel opérateur d'énergie. C'est la situation face à laquelle de nombreux consommateurs se sont retrouvés. Raphaël, un utilisateur, a été la victime d'un vendeur. Ce dernier s'est présenté au domicile de Raphaël lui expliquant qu'il devra payer 300 euros pour changer ses compteurs électriques. Juste avant de partir, il lui demande d'apposer une signature sur sa tablette pour prouver qu'il est bien passé. Raphaël le fait sans réfléchir. Le voilà engagé avec un nouveau fournisseur énergétique.

Même souci avec une cliente venue acheter un micro-ondes chez Darty. Le vendeur s'empresse de lui faire changer d'opérateur et de la transférer chez Engie. C'est une pratique légale mais risquée : juridiquement, cela peut être considéré comme un abus de faiblesse. 

Un marché compétitif 

Le marché de l'énergie est cruel : 32 opérateurs se battent pour vendre leur offre. Certaines techniques de vente sont contestables. En 2017, 1 519 litiges liés au démarchage ont été recensés, soit une augmentation de 35%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo Engie.
Le logo Engie. (ERIC PIERMONT / AFP)