Cet article date de plus de treize ans.

En cette période de reprise incertaine, plusieurs entreprises publient leurs résultats

Si BNP Paribas a publié jeudi un bénéfice net en forte de hausse de 46% à 1,905 milliard d'euros au troisième trimestre (supérieur aux chiffres attendus), Alstom a affiché des résultats en net recul.Résultats de quelques grandes entreprises françaises ou internationales:
Article rédigé par France2.fr avec agences
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min
BNP affiche de bons résultats au 3e trimestre (AFP)

Si BNP Paribas a publié jeudi un bénéfice net en forte de hausse de 46% à 1,905 milliard d'euros au troisième trimestre (supérieur aux chiffres attendus), Alstom a affiché des résultats en net recul.

Résultats de quelques grandes entreprises françaises ou internationales:

La banque BNP Parisbas, qui affiche un bénéfice net en forte de hausse de 46% à 1,905 milliard d'euros au troisième trimestre, peut s'appuyer sur une large réduction du coût du risque (provisions constituées pour faire face aux crédits non remboursés), en recul de 46,9% à 1,222 milliard d'euros sur un an, mais en légère hausse par rapport au deuxième trimestre (1,08 milliard).

Cette baisse du coût du risque se reflète dans la performance de la banque de détail, dont le résultat avant impôt a été multiplié par 2,2. Les résultats sont en forte hausse en Belgique et au Luxembourg, alors que les synergies liées à l'intégration de Fortis "sont en avance de plus de six mois sur le plan annoncé", selon le directeur général Baudouin Prot, cité dans le communiqué. Autre moteur de la croissance du groupe, le pôle Investment solutions, qui regroupe la gestion d'actifs, la banque privée, l'assurance et les métiers titres, a vu son résultat avant impôt progresser de 19,3%.

La principale ombre au tableau réside dans la banque de financement et d'investissement (BFI) dont le résultat avant impôt a reculé de 7,3% et se situe désormais au niveau de celui de la banque de détail.

Alstom a vu son bénéfice net chuter de 29% au premier semestre de son exercice 2010/2011, tandis que les prises de commandes décrochaient de 21%, obligeant le groupe industriel à puiser dans sa trésorerie. Alstom a dégagé un profit de 401 millions d'euros entre le 1er avril et le 30 septembre, contre 562 millions d'euros à la même période de l'an passé. Un résultat inférieure aux prévisions.

Le groupe de matériel électrique Legrand a de nouveau relevé jeudi son objectif de rentabilité pour 2010, après un troisième trimestre soutenu par les pays émergents et de nouveaux segments de marché.

L'équipementier télécoms Alcatel-Lucent a annoncé jeudi avoir enregistré au troisième trimestre une forte hausse de 10,5% de son chiffre d'affaires à 4,074 milliards d'euros, supérieur aux attentes des analystes et qui marque un retour à la croissance des ventes. Les ventes sont supérieures aux attentes du marché, mais pas le résultat d'exploitation ajusté.

Le groupe de chimie Rhodia a relevé jeudi son objectif de performance opérationnelle, visant désormais un résultat brut d'exploitation (Ebitda) d'environ 900 millions d'euros en 2010, après avoir enregistré au troisième trimestre un bénéfice net multiplié par quatre.

Le groupe français de conseil et services informatiques Capgemini a confirmé jeudi son objectif de marge opérationnelle 2010 après la publication d'un chiffre d'affaires pour le troisième trimestre en hausse de 8,2% sur un an, à 2,105 milliards d'euros.

Le numéro deux mondial des équipements sportifs, l'allemand Adidas, a relevé jeudi ses prévisions pour cette année et fait de premiers pronostics optimistes pour 2011, après un solide troisième trimestre où la demande a été soutenue partout et où son bénéfice net a grimpé de 25%.

Le réassureur helvétique Swiss Re a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net en hausse de 97% à 618 millions de dollars (437,7 millions d'euros).

L'assureur suisse Zurich Financial Services (ZFS) a dégagé sur les neuf premiers mois de l'année un bénéfice net de 2,4 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros), en baisse de 18%, mais conforme aux prévisions des analystes

Le groupe japonais des technologies de l'image Nikon a fait état jeudi d'un bénéfice net de 10,64 milliards de yens (92 millions d'euros) au premier semestre 2010-11, grâce à d'importantes ventes d'appareils photo et instruments optiques, et ce malgré la hausse du yen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.