Vienne : les "Indiscrète" sauvées

 La justice a tranché. Les salariées de la marque de lingerie Indiscrète vont conserver leur emploi près de Poitiers (Vienne). Un homme d'affaires a décidé d'investir, ému par leur combat.

France 2

Des larmes de joie. Le soulagement pour ces salariées de la marque de lingerie Indiscrète. La nouvelle est tombée mardi 15 janvier par téléphone  : l'offre de reprise vient d'être acceptée, leur usine est sauvée. Leur sauveur : Michel Gouzon, un homme d'affaires de 72 ans spécialisé dans l'événementiel. Ému par leur combat, il va investir 500 000 euros dans l'entreprise.

Dénouement inespéré

Placée en redressement judiciaire en juillet, l'entreprise a traversé une période sombre ces derniers mois. Elle a aussi perdu l'un de ses dirigeants, qui s'est suicidé quelques semaines plus tard. Un élan de solidarité s'organise. Une cagnotte pour sauver la vingtaine d'emplois est mise en place. Le dénouement de ce mardi matin était inespéré. La fin d'une longue incertitude pour celles qui n'ont jamais douté de leur savoir-faire, ni de leurs produits.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entreprise de lingerie Indiscrète, en redressement judiciaire, a obtenu un délai de deux mois pour trouver un repreneur.
L'entreprise de lingerie Indiscrète, en redressement judiciaire, a obtenu un délai de deux mois pour trouver un repreneur. (ALAIN JOCARD / AFP)