VIDEO. LFoundry : Noël et après ?

C'est un Noël sur fond de chômage pour de nombreuses familles, notamment ceux des employés de l'entreprise LFoundry basée à Aix-en-Provence. Les salariés sont sous la menace d'une liquidation judiciaire. 

Au lendemain de Noël, le tribunal de commerce devrait prononcer la liquidation judiciaire jeudi 26 septembre de la société LFoundry, basée à Aix-en-Provence et producteur de composants électroniques, notamment de puces électroniques pour télephones ou satellites. Plus de 600 foyers sont concernés par cette décison. 

Depuis une semaine, LFoundry a pris des allures d'usine fantôme. L'entreprise connaît des difficultés depuis trois ans. Les syndicats ont demandé 20 millions d'euros au gouvernement pour la sauver. Mais leur requête a été rejetée lundi 23 décembre. Les salariés se sentent abandonnés. "Que M. le Premier ministre ou M. Hollande s'en inquiètent (...), lance Jean-Yves Guerini, délégué syndical CFDT. Qu'ils demandent au ministère de l'Economie, au Trésor, à la Banque de France d'hypothéquer (nos) équipements pour 20 millions et c'est tout (...). Ces équipements vont partir pour 5 millions (...) entre les mains de Coréens et de Chinois. Nos technologies (seront) pillées".  

Les employés de  LFoundry espèrent désormais qu'un repreneur se manifeste. 

Capture d\'écran usine LFoundry dans le sujet du Grand Soir 3 du 25 décembre diffusé le 25 décembre 2013
Capture d'écran usine LFoundry dans le sujet du Grand Soir 3 du 25 décembre diffusé le 25 décembre 2013